Mai 2016 : mois pauvre …en photo, mais pas en travail aux champs

Le long du Lez, promenade dans le Domaine de Méric à l'Ascension

Curieux mois où les travaux aux champs (gros désherbage, épandage de fumier de cheval, passage du motoculteur,…) afin de finaliser la banquette « ratatouille » par repiquage de 24 plants de tomates, de 6 d’aubergines, de 6 de poivrons et de 7 de courgettes et sur le bancel du haut, il a eu  repiquage de 800 oignons des Cévennes, de poireaux et de salades avec des semis de radis, de betteraves rouges, d’haricots verts, etc…

 

Curieux mois où la météo fut tellement spéciale (pluie, vents, bourrasques, fraicheur) que le premier bain dans la piscine fut le 14 mai (au lieu de fin avril – début mai) et que par des enfants. Aujourd’hui, par temps gris et frais, sa température est à peine de 20°C (sic).

 

Les fleurs ont quasiment un mois de retard et il faut en profiter assez vite car la pluie et les bourrasques les « abiment » assez vite.

 

 

Pas un coup de pédale du vélo électrique, mais quand même quelques balades (surveillance de la sortie possible des champignons) avec même une randonnée à la journée (col du Mercou – rocher de l’aigle).

 

Pour éviter la surpopulation et les menus pléthoriques, nous avons fêtés les « 2 mamans » au restaurant Le Tilleul  à Générargues le samedi soir (très bien. Nous y retournerons

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    francoise (dimanche, 05 juin 2016 15:03)

    J,aime bien votre chronique meteo et agricole du mois de Mai.....!
    Si vous etiez au Nord de la Loire.....les images seraient encore plus spectaculaires! que d'eau que d'eau.....
    Bises à tous