Janvier 2017 : en pleine hibernation

A part la découpe de ce super cuisseau (eau et non ot, voir la dictée de Mérimée) de sanglier, ce mois de janvier n’a  vraiment pas grand-chose à se mettre sous la dent (ce qui est une bonne chose pour la coloscopie quinquennale de Luc : pas de polype dans l’intestin, mais une œsophagite grade 3. Gros médoc et re-visionnage de l’œsophage fin février).

 

Quand même il y a eu deux allers-et-retours à St Jean 2 dimanches de suite, ce qui est exceptionnel pour les banlieusards que nous sommes. Au moins, c’était rapide (3 fois moins de gens qu’à la primaire de la droite), mais c’est vrai que le nombre de déambulateurs retardait la vitesse de passage devant l’urne (luc s’est presque senti le plus jeune des votants). Enfin, ce fut plaisant de faire …valser.

 

Le désert ce mois, oui, mais le désert blanc car il a fallu rechercher les après-skis pour balader Filou (un vrai loup qui s’amusait beaucoup quand on lui lançait une boule de neige).

Les mésanges et les rouges-gorges étaient nettement moins attentifs lorsque nous les regardions picorer nos boules de graisse.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    françoise (samedi, 04 février 2017 04:20)

    Magnifique le canton sous la neige!mais cela a du fondre rapidement....
    Le cuisseau est tres beau et j'ai appris l'orthographe ce ce mot que je n'utilise pas beaucoup!

  • #2

    sandra (samedi, 11 février 2017 09:21)

    superbe photo sous la neige .... Heureusement que Filou est là pour sortir.
    bises